Qu’est ce qu’une occasion 0 km ?

Depuis quelques temps, on trouve de plus en plus d’annonces professionnelles proposant à la vente des voitures d’occasion 0 km. Pourtant, cette notion parait antinomique avec le principe même de l’occasion. Elle semblait réservée aux voitures neuves n’ayant, par nature, jamais roulées.
Mais le phénomène des voitures d’occasions récentes ou 0 km ne cesse de prendre de l’ampleur.
Découvrez dans cet article ce qu’est une voiture d’occasion 0 km, pourquoi elles sont si présentes et surtout, si elles valent vraiment le coup.

Qu’est ce qu’une voiture d’occasion réellement ?

La définition d’une voiture d’occasion est généralement admise ainsi : il s’agit d’un véhicule de seconde main, acheté au près d’un premier propriétaire. Ce qui sous entend que ce véhicule a déjà eu une existence et donc qu’il a déjà roulé, peu importe la distance parcouru.
En réalité, la définition « administrative » est uniquement liée à l’enregistrement fiscal de la voiture, c’est à dire son immatriculation et l’émission d’un carte grise. Le fait d’immatriculer un véhicule implique donc de lui attribuer un propriétaire. A partir du moment où l’immatriculation est réalisée et la carte grise enregistrée, le véhicule ne peut plus être vendu comme neuf !

Mais qu’est ce qui pousse alors des constructeurs à immatriculer des voitures sans les vendre, puis à les mettre sur le marché de l’occasion en baissant de fait le prix de vente ?

Occasion 0 km, comment est-ce possible ?

Une occasion 0 km est en réalité une voiture qui affichera au compteur 5,10 parfois 100 km mais jamais beaucoup plus. Autant dire qu’il s’agit de voitures qui n’ont parcouru que des distances « administratives » c’est à dire entre l’usine, le transporteur et éventuellement la concession.
Cela exclut donc de cette catégorie les véhicules de démonstrations ( quoi que…) et surtout les véhicules de fonction des concessionnaires.

Ces occasions récentes sont en réalité des véhicules qui ont été immatriculé pour des raisons économiques, diverses et variées.
Ainsi, les grandes marques ont besoin d’afficher régulièrement leurs résultats, pour maintenir une position dominante , soutenir un cours boursier (l’un va souvent avec l’autre), vider du stock, augmenter les comptes de résultats etc …
Autant de raison qui vont amener les constructeurs à destocker des voitures, soit en imposant aux concessionnaires des achats forcés avec un jeu de retro commissions sur le volume, soit en immatriculant ces voitures, réalisant ainsi des ventes « fictives ».
Il n’y a rien d’illégal à ces pratiques, pas de soucis. Et cela peut même devenir très intéressant pour le consommateur final.

Quel intérêt pour l’acheteur ?

Ainsi, on trouve sur le marché de l’occasion des voitures « comme neuves », n’ayant jamais circulé. Il s’agit bien souvent de millésimes de l’année ou tout au plus d’un an. Cela permet donc d’envisager l’achat d’occasion des modèles actuels mais avec un prix remisé !

L’avantage prix !

Car l’avantage principal reste bien sûr le prix !
Une voiture neuve subit une décote la première année qui va entre 20 et 30 % de son prix initial. Acheter une occasion récente permet d’avoir une voiture quasi neuve avec une remise immédiate de 10 à 35 % selon les modèles et les cas, la moyenne étant autour de 15 à 18 % ce qui est déjà considérable.
Cela permet donc une très belle économie, ou bien la possibilité, à budget égal, d’acquérir un véhicule supérieur en gamme !

Partir de suite avec la voiture

L’autre énorme avantage de ces occasions actuellement est la disponibilité immédiate du véhicule !
En cette période de crise qui impacte fortement les livraisons de véhicules neufs ( problème d’alimentation en pièces détachées et semi-conducteurs entre autres choses) les délais d’attente ne cessent de s’allonger, allant de 6 mois minimum pour les constructeurs les plus « rapides » à plus d’un an pour la moyenne, hors véhicules de prestige.
Alors que les occasions 0 km proposées par les revendeurs sont immédiatement disponibles, juste le temps de débloquer le financement et l’administratif et vous repartez au volant d’une voiture comme neuve ! Le délai moyen est inférieur à une semaine actuellement, même si les stocks baissent fortement face à l’immense succès rencontré.

Toutes les garanties d’une neuve

Une voiture d’occasion récente implique que la garantie constructeur n’est pas échue. Ainsi, vous achetez une voiture d’occasion et profitez de la garantie du véhicule neuf ! Certaines entreprises de revente vont vous proposer l’extension de garantie pour obtenir les même conditions de 2 ans de garantie ! Votre voiture est donc entretenue comme une neuve !

Quelles sont les limites de ces occasions 0 km

Si vous avez cherché à acheter une voiture neuve récemment, vous aurez remarqué que tous les constructeurs proposent, sur leur site internet, des outils de configuration très complet. Ils permettent de choisir le modèle bien sûr, mais aussi la motorisation, la carburation, la boite de vitesses , la couleur de la carrosserie mais aussi celle des fauteuils, les options de conduite ou de confort, les aménagements spécifiques etc…
Cette personnalisation sur mesure retarde souvent le délais de livraison et augmente de façon très significative le prix final, comparé à l’offre initiale à partir de…
Mais vous obtenez ainsi le véhicule idéal pour vous, votre utilisation et votre budget.
Et bien sûr, cela n’est pas possible avec une voiture d’occasion, aussi récente soit-elle.
Vous aurez le choix entre des centaines de modèles mais en conservant la configuration de base au moment de l’immatriculation. Impossible ensuite de modifier la couleur, le nombre de portes, l’équipement intérieur ou la motorisation. Vous devrez acheter la voiture telle qu’elle a été livré.
Il faut alors s’armer de patience et consulter régulièrement les sites internet spécialisés dans ce type de revente.
Fixez vous des critères incontournables puis hiérarchisez les moins importants pour aboutir au portrait robot de votre voiture.

Ces limites sont encore plus fortes lorsque l’on recherche des véhicules très précis, comme par exemple pour des professionnels en quêtes d’un utilitaire, d’un fourgon, d’un camion ou d’une voiture de société.